Comment choisir une église ?

Avant d’entrer dans le sujet de cet article, lequel se veut un guide pour ceux qui sont en situation de choisir une église locale ou d’orienter quelqu’un vers le choix d’une église, je suggère au préalable d’écouter les messages bibliques complémentaires que voici :

Le premier message ci-dessus s’appuie sur Luc 11:37-53 et nous met en garde contre des attitudes qui ne sont l’apanage d’aucune confession religieuse particulière, tandis que le second invite à s’engager soi-même dans la vie d’une Église locale. En dernier lieu, une présentation constructive de ce que signifie vivre notre foi, laquelle constitue, en même temps, une mise en garde contre les églises, même évangéliques, qui manifesteraient une attitude de repli sur soi-même et nuiraient plus que n’aideraient à vivre pour Jésus.

Le présent article est né du besoin d’orienter une personne que j’ai rencontrée sur le forum chrétien Sources d’eau vive à identifier une église où elle pourrait se rendre par autobus. Cette situation a donné lieu en moi à une réflexion et à un questionnement. J’ai voulu rendre les moments clés et les résultats de cette recherche accessibles aux personnes qui se demandent de quoi il faut tenir compte lorsque l’on cherche une église locale.

Je présenterai d’abord ce qui me semble être des facteurs importants pour guider quelqu’un d’autre vers le choix d’une église. Je mentionnerai au passage les limites rencontrées dans ma capacité d’orienter la personne qui recevait mes conseils. Je présenterai ensuite un ensemble de considération du point de vue de celui qui cherche une église pour lui-même. Enfin je mentionnerai quelques exemples d’églises et de réseaux d’églises en utilisant la périphérie sud-ouest de la ville de Québec comme exemple.

1. Conseiller autrui – facteurs et limites

Pour l’exemple qui m’a inspiré à écrire le présent article, deux facteurs ont été décisifs : l’église en question devait être accessible par autobus puisque la personne en recherche d’église ne disposait pas d’une automobile; l’église devait revêtir un certain caractère de sobriété compte tenu du contexte social et familial dans lequel évoluait cette personne.

Les recommandations que j’ai faites dans ce processus tenaient également compte de facteurs comme les suivants : dans lequel des grands courants évangéliques s’inscrivait une église locale donnée ? Cette église était-elle accréditée par un groupe d’églises ou était-ce une initiative sans filiation confessionnelle définie ? Que pouvait-on savoir de la formation requise pour les dirigeants de cette église? Quelle réputation avait cette église dans la communauté et parmi les chrétiens évangéliques en général ?

Réfléchir à ces questions m’a conduit à éliminer de ma recherche les églises dont je ne pensais pas avoir les connaissances requises pour en évaluer le ministère avec justesse, compte tenu de la tradition évangélique dont elles étaient issues. De plus, j’étais réticent à conseiller une personne vers une église qui n’identifiait pas leurs convictions, sauf si je connaissais cette église à travers quelques-uns de ses membres ou dirigeants.

Je n’ai pas retenu certaines églises qui me paraissaient très bien dans de nombreux aspects, mais dont l’approche ministérielle ne me paraissait pas convenir au profil de la personne qui demandait conseil. Je me suis par ailleurs aussi rendu compte que je me résignais difficilement à conseiller une personne vers une église qui faisait partie d’une tradition d’églises avec laquelle je n’avais aucun vécu ou que je ne comprenais pas.

J’ai constaté qu’un assentiment conceptuel ne m’était pas suffisant pour dépasser mes réticences à conseiller certaines églises en dehors des groupes que je connaissais. J’en conclus qu’il serait souhaitable pour moi de me rapprocher de certains de ces autres groupes afin de développer une zone personnelle de confort compatible à l’assentiment théorique que j’entretiens à l’égard d’églises de traditions dissemblables à la mienne.

Après réflexion, j’en suis venu malgré tout à identifier les églises locales suivantes comme pistes de départ pour appliquer la démarche proposée ci-dessous :

2. Choisir une église pour soi-même

Il est très important pour la personne qui recherche une église pour elle-même de recevoir les conseils d’une autre personne comme un point de départ plutôt que comme un point d’arrivée de sa recherche. Je veux dire par là que le conseil doit servir à décider quelles églises visiter, mais pas quelle église choisir. En effet, la personne qui se cherche une église doit, elle-même, se poser un certain nombre de questions concernant les églises qu’elle visite comme aussi elle doit adopter une certaine démarche susceptible de l’aider.

Je commencerai par la démarche : à mon avis, il est bien de visiter la même église plusieurs fois avant de se faire une opinion sur la pertinence de cette église pour nous. En effet, il se peut que la prédication ne soit pas très réussie le dimanche où nous avons choisi de visiter cette église. Il se peut aussi que les gens qui nous ont accueillis n’aient pas été parmi les plus aptes à nous comprendre ou à nous accompagner adéquatement. Visiter une même église locale une dizaine ou une vingtaine de fois n’est pas trop pour s’en faire une idée.

Durant cette période d’essai, il peut s’avérer éclairant d’accepter les invitations que l’on nous fait et de participer aux événements organisés par cette église. Tentons d’être le plus ouvert possible avec les gens, de répondre du mieux que nous pouvons à leur question, sans pour autant être contraint à partager en détail certains aspects trop personnels.

Posons nous-mêmes des questions aux membres. Que font-ils dans la vie ? Depuis quand sont-ils là ? Pourquoi aiment-ils cette église ? Comment en sont-ils venus à connaître le Seigneur ? Quel est leur propre engagement dans cette église ? Dans quels ministères cette église est-elle engagée ? N’hésitons pas non plus à demander au pasteur des explications supplémentaires sur les prédications que nous avons entendues ? N’essayons pas d’enseigner ceux qui nous répondent, mais adoptons plutôt une attitude d’apprenant.

Quand nous écoutons les enseignements du pasteur, comprenons-nous bien de quoi il est question ? Ces enseignements nous semblent-ils tirés des Écritures ? Nous aident-ils à mieux comprendre les passages bibliques exposés ou les thèmes traités ? Les réponses que nous donne le pasteur aux questions posées nous conviennent-elles ? De retour à la maison, relisons les principaux passages bibliques qui ont servi de base à l’enseignement.

Dans tous les contextes de cette église, les gens s’intéressent-ils à nous ? Sommes-nous à l’aise avec eux ? Sentons-nous qu’ils nous respectent ? Nos proches s’inquiètent-ils de la démarche que nous avons entreprise ? Invitons-les à se joindre à nous lors de notre prochaine visite dans une église donnée ou demandons une visite à domicile du pasteur ou d’un membre de sa communauté de foi et en présence de quelqu’un de notre entourage.

Si nous avons des doutes quant à notre engagement dans une église en particulier, alors visitons en une autre en adoptant la même démarche que celle décrite ci-dessus. Nous pourrions alterner entre deux ou trois églises, le temps qu’il nous faut pour prendre notre décision. Faisons part de nos hésitations aux personnes qui nous ont conseillé les églises que nous avez visité. Peut-être nous aideront-ils à affiner notre décision.

J’aurais tendance à suggérer une approche par élimination successive plutôt qu’une démarche qui consisterait à choisir entre plusieurs églises visitées concurremment. Autrement dit, si la première église que nous visitons semble nous convenir d’emblée, pourquoi ne pas rester là plusieurs semaines sans exploration ailleurs. Par contre, si certains aspects de cette église nous mettent mal à l’aise ou nous rebutent, alors commençons à visiter aussi une autre église sans nécessairement éliminer la précédente.

Une telle démarche ne s’applique souvent pas aux personnes qui débutent leur vie chrétienne, car elles ont tendance à se joindre tout naturellement à l’église fréquentée par celui ou celle qui leur a présenté l’évangile. Même dans ces cas là toutefois, il est pertinent d’adopter une démarche comme celle proposée ici. Il est préférable en effet d’adopter une église qui convienne bien à qui l’on est plutôt que de se retirer de toute vie d’église.

Choisir une église locale c’est faire un choix quant au type de participation et d’engagement à travers lesquels nous souhaitons contribuer à l’oeuvre de Jésus-Christ sur cette terre.  Tous les conseils du présent article exigent une attitude de confiance au Seigneur pour sa direction dans l’ensemble de cette démarche – attitude nourrie par la prière de la foi.

3. Églises et réseaux d’églises

Celles ou ceux qui ne connaîtraient personne pour les aider à orienter leurs choix d’une église locale chrétienne évangélique dans leur région peuvent toujours amorcer leur démarche en consultant les répertoires d’églises identifiés ci-dessous.

Quelle que soit la région du monde où vous habitez, une démarche pourrait commencer par la consultation des répertoires d’églises et de regroupements d’églises comme ceux publiés par l’Alliance évangélique mondiale (World Evangelical Alliance) ou par ses membres. Voici quelques exemples de façon de procéder :

Une personne qui résiderait en marge sud-ouest de la ville de Québec ne connaissant absolument rien des églises évangéliques de la région pourrait se laisser guider par ceci :

Il est important de comprendre que le présent article ne se veut nullement exhaustif. Les églises ou groupements d’églises mentionnés sont ceux qui semblaient le mieux répondre aux besoins spécifiques d’une situation d’origine dont tous les détails ne sont pas fournis ici.

Daniel Garneau, B Th, B Com, MA
www.savoiretcroire.ca 

Cet article fut mis à jour les 26 septembre et 5 octobre 2015
pour refléter un changement apporté à la structure du site de l’église Mosaïque.

Il a été de nouveau mis à jour les 14 et 15 janvier, puis le 2 février 2016 :

  • pour insérer devant l’introduction existante une mise en contexte tirée de deux messages bibliques découverts sur le site de l’Église Évangélique Méthodiste d’Agen;
  • pour apporter de légères corrections à mon texte introductif pour ces deux messages.
  • pour ajouter un lien vers la série de messages Vivre la foi, de Claude Houde, pasteur de l’Église Nouvelle Vie de Longueil au Québec.

Également mis à jour : 10 juin 2016; 15 mars 2017; 18 avril 2017; 25 et 30 août 2017.

N’hésitez pas à participer au forum chrétien la Rencontre, une communauté de dialogue à propos de la foi chrétienne, dont la mission prolonge celle de Savoir et croire .ca.

Ce contenu a été publié dans Conviction, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.