Libérés de nos forteresses

Vous vous interrogez sur un point précis du christianisme ? Une dimension de la foi chrétienne vous tient à cœur et vous aimeriez échanger à ce sujet ? Des questions vous tenaillent à propos de votre marche avec Dieu ? Pourquoi ne pas les partager ici ?
Avatar de l’utilisateur
DanielGarneau
Site Admin
Messages : 635
Inscription : lun. 02 mai 2016, 10:13 pm
A remercié : 8 fois

Libérés de nos forteresses

Message non lu par DanielGarneau » lun. 29 avr. 2019, 5:51 pm

Nous avons ouvert un sujet crucial au groupe de croissance de Val-Bélair lorsque nous avons traité des forteresses, le mercredi 24 mars 2019. Des questions sont restées en suspens après une première rencontre sur ce thème, sur lequel nous reviendrons le mercredi 1er mai 2019, par exemple : 
  • De quoi s'agit-il au juste lorsque l'on parle de forteresses ? 
  • Comment identifier nos forteresses ? 
  • Comment en être libérés ? 
  • Comment vivre notre liberté en Jésus-Christ sans être entravés par des forteresses jamais conscientisées ?
En 2 Corinthiens 10.1-11, l'apôtre Paul défend son ministère auprès de ceux qui le critiquaient et le remettaient en question. Dans ce contexte, il utilise la métaphore des forteresses (2 Corinthiens 10.4) pour illustrer le combat qu'il livre contre les faux raisonnements et contre les obstacles de toute nature qui s'opposent à la connaissance de Christ (2 Corinthiens 10.5).

Je crois fermement qu'il est légitime de s'approprier personnellement cette métaphore et de l'appliquer à n'importe quoi dans nos vies qui nous sert de moyens de défense pour éviter d'admettre comme vrai ce que Dieu nous enseigne dans sa Parole. Par exemple : si nous confessons nos péchés il est fidèle et juste pour les pardonner aux autres, mais pas à nous; Dieu aime tout le monde très profondément, mais il ne m'aime pas tout à fait aussi profondément que les autres, car je ne suis pas digne d'autant d'amour.

Lorsque nous entendons que Dieu nous aime et nous pardonne, mais que nous ne parvenons pas à nous approprier cela de tout cœur, il peut être utile de se demander quelle est la nature du blocage érigé en forteresse qui nous empêche de nous réjouir pleinement de ces réalités spirituelles. 


La Parole de Dieu présente l'ennemi de nos âmes comme un accusateur, comme un menteur et comme un voleur. Lorsque nous croyons les pensées négatives qui nous harcèlent, nous torturent l'âme, nous bloquent l'accès à la paix en Jésus et nous dérobent la joie qui nous appartient, la métaphore des forteresses peut nous aider à remplacer les mensonges que nous croyons par la vérité révélée de Dieu. Mais il nous faut choisir ! 

Exemples de raisonnements qui s'opposent à la connaissance de Dieu : Luc 5.22 (contexte : Luc 5.17-26); Luc 7.39 (contexte : Luc 7.36-50). 

Exemples de conseils ou d'avertissements applicables pour nous aider à renverser nos propres forteresses : Luc 8.18 (contexte : Luc 8.4-18); Luc 9.62 (contexte : Luc 9.57-62); Luc 10.37 comme réponse à Luc 10.29 (contexte : Luc 10.25-37).

Comment tirer profit d'une réflexion sur les forteresses ? Relire 2 Corinthiens 10.1 à 11, mais surtout, demandez-vous où vous en êtes dans vos vies à cet égard. Pensez concrètement.  Prêtez une attention particulière à 2 Corinthiens 10.4-5 dans son contexte et demandez-vous comment cela s'applique à votre vie. N'hésitez pas à partager dans le présent fil de discussion concernant votre vécu concret par rapport à l'emprise de forteresses dans vos vies, à ce qui vous a aidé à vous en sortir, ou à ce qui vous aide dans votre présent combat.


Daniel Garneau, B Th, B Com, MA.
Fondateur, éditeur et auteur
Savoir et croire .caForum chrétien la Rencontre
Répondre