Puisse l’eau de ta Parole, Seigneur, pénétrer en nous !

Contrastez ce que Jésus dit à ceux qui veulent le faire mourir, « ma parole ne pénètre pas en vous » (Jean 8.37, Segond 21) avec ce qu’il dit être nécessaire et incontournable pour être vraiment son disciple : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et la vérité vous rendra libres » (Jean 8.31-32). Quant à vous, cher lecteur, vous choisissez Dieu comme Père ? Sachez que c’est parce qu’Il vous a d’abord choisi depuis avant même que le temps soit créé (Éphésiens 1; 1 Pierre 1). Adressons-Lui ensemble la prière suivante de reconnaissance pour s’être révélé à nous par Sa Parole qui vit en nous.

Père ! chaque matin et tout au long des jours comme des nuits, tu t’offres à moi pour une sainte communion (Mt 11.28-30; 1 Jn 1-5). L’eau de ta Parole me prépare et me rend apte à cette rencontre. Elle m’y prépare parce qu’elle m’a fait naître en toi; elle m’a fait naître par ton Esprit, elle a fait de moi ton enfant (Ja 1.18; 1 Pi 1.23). Elle m’y rend apte en me lavant et me purifiant (Ép 5.26; 1 Pi 1.22 à 2.3). Cette eau de la Parole me donne la foi (Rom 10.16-17). Cette eau de la Parole augmente la foi (Luc 17.5) que je te demande.

Comment ta Parole me donne-t-elle la foi et comment l’augmente-t-elle ? Tout d’abord, elle en est la source (Romains 10.16-17). Ensuite, l’eau de ta Parole me montre ce qu’est la foi. Elle me le montre par des affirmations simples (Hébreux 11.1-6). Elle me le montre par des exemples concrets dans la vie de nombreux témoins (Hébreux 11.1 à 12.3). Elle me le montre aussi par des exemples de son contraire, l’incrédulité, par des exemples contre lesquels tu me mets en garde (1 Corinthiens 10.6). Ces exemples, les bons (Hb 12.1-2) comme les mauvais (Hb 10.19-39), m’incitent à persévérer dans la foi, si précieuse en toi.

Par ta Parole, tu me réconfortes (Romain 15.4) et tu me gardes dans l’espoir, afin que par le réconfort dont je suis l’objet de ta part, je puisse aussi réconforter (2 Corinthiens 1) ceux qui souffrent, qui sont tentés, qui se sont égarés ou qui sont sur le point de mal agir. Le réconfort que je puise dans le bain de ta Parole me fait du bien, me guérit, me donne force et courage, m’aide à me comprendre et à me voir comme tu me vois : purifié et lavé par ton sang (Rm 3.21-26) et par l’eau de ta Parole (Éph. 5.26, 1 Pi 1.22 à 2.3; Ja 1.18). Cela devient ma base pour comprendre les autres.

C’est en renversant les forteresses des raisonnements mensongers (2 Cor. 10.3-5) que ta Parole m’expose à la vérité à propos de qui je suis vraiment (Hébreux 4.12). Elle m’aide à diriger mes pas dans tes voies, à ne pas pécher contre toi (Ps 119.9-11). Elle me sert de guide pour m’adresser à toi (Ps 119.105-112) dans mes moments de plus grandes joies comme dans ceux de mes plus grandes détresses (Psaumes 1 à 150; Ps 119; Ps 107).

Cette eau de ta Parole qui me lave et me purifie (Ép 5.26; 1 Pi 1.22 à 2.3) me conduit peu à peu à distinguer entre ce qui est bien à tes yeux et ce qui ne l’est pas (Ps 119.9-11). Elle me lave des attitudes hautaines que je pourrais être tenté d’adopter face aux difficultés avec lesquelles luttent des personnes différentes de moi (Matthieu 5.3), afin que je puisse être compatissant (2 Corinthiens 1; Jude 22), sans être complaisant (Jude 23).

Ce bain de ta Parole augmente peu à peu ma capacité de discerner ceux qui t’adorent, t’obéissent et t’aiment de ceux qui marchent en ennemi de ta croix (Philippiens 3.18), détruisant ce qu’ils prétendent vouloir construire et conduisant de nombreuses personnes dans leurs cercles d’influence vers un chemin de confusion et de mort.

Le bain de ta Parole, cette eau bienfaisante, garde mes pas dans ta vérité (Jean 17.17). Il me préserve afin que je dispense ta vie autour de moi. Il me préserve contre les chemins de mort pour moi et pour ceux qui écoutent ce que je dis et voient comment je vis. Plus encore, c’est par ce bain de la Parole (Éph 5.26; Mt 4.4; 1 Pi 2.2; 2 Pi 1.3-12; 3.1ss) que j’apprends à te connaître, à me laisser guider par toi de manière intime, à l’exemple de ceux qui t’ont connu avant moi et à l’exemple de ta propre vie (Mt, Mc, Lc, Jn).

Ta bonne et glorieuse Parole me montre encore comment se déploie dans la vie des gens et de leur ministère (Actes; Romains; 1 et 2 Cor; Galates; Jacques; Philémon; 1 à 3 Jean) la puissance de l’Esprit qui a ressuscité Christ d’entre les morts (Rm 8.11), de cet Esprit qui vit et agit en moi et par moi (1 Co 12.13; Rm 8.9-17), selon Tes promesses !

N’hésitez pas à joindre votre prière à la mienne, rendant grâce au Seigneur pour ce qu’Il fait dans votre vie par Sa Parole et Sa communion avec vous.

Pour me contacter, veuillez suivre les indication sous Questions ou commentaires.

Daniel Garneau,
B Th, B Com, MA,
Publié le 2 avril 2018;
Édité les 3 avril, 4 mai et 11 juin 2018.

____________
Cet article est le résultat de ma participation au séminaire Torrent qui purifie dirigé par l’équipe pastorale de l’Église Vie Abondante, de janvier à avril 2018. Il s’agit de ma réponse à l’étape de restauration préconisée pour entrer dans le torrent de l’Esprit.

À propos de Daniel Garneau

Daniel Garneau, B Th, B Com, MA, est fondateur du site Savoir et croire .ca. Ses principaux objectifs sont : encourager les chrétiens qui ont perdu espoir quant à leur capacité de vivre pour Christ; favoriser la compréhension de ce en quoi consiste le christianisme; contribuer à lever les préjugés contre ceux qui s'identifient à Jésus-Christ dans leur vie quotidienne et osent en parler; aider à accroître l'acceptation réciproque entre les diverses traditions chrétiennes demeurées attachées à la Parole de Dieu.
Ce contenu a été publié dans La vie de l'Esprit, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *