Analyse théologique

L’on se demande parfois comment évaluer les propos que nous lisons ou entendons concernant la foi chrétienne et les différentes prises de positions afférentes. La présente section fournit un modèle d’évaluation théologique relativement simple et des exemples où ce modèle a été utilisé pour faire l’analyse de textes par ailleurs intéressants en soi.

Les articles publiés dans cette section portent sur les thèmes suivants :

Les travaux présentement en cours pour cette section sont fondés sur des concepts proposés par Stanley Grenz, notamment dans les deux ouvrages suivants :

Grenz, Stanley J., Revisioning Evangelical Theology, A fresh Agenda for the 21st Century, Downers Grove, InterVarsity Press, 1993.

Ce livre situe dans son contexte théologique, ecclésial et culturel la méthodologie théologique proposée dans le cours Théologie au 20e siècle, histoire et méthode, offert par Dr. David Miller à l’École de Théologie évangélique du Québec à l’hiver 2017. Le livre de Grenz en titre aide à comprendre où s’inscrivent l’identité et la spiritualité évangélique au sein de la chrétienté générale. Il suggère aux évangéliques que nous sommes une façon d’aborder notre réflexion théologique. Cette réflexion accorde la priorité au message biblique. Elle respecte et intègre notre héritage évangélique (patristique, réforme, piétisme, puritanisme, fondamentalisme, post-fondamentalisme). Elle se préoccupe du contexte, non seulement dans le sens des préoccupations ambiantes du monde dans lequel nous vivons, mais aussi par le recours à des formes de pensées utiles pour être comprises et pertinentes aujourd’hui.

Grenz, Stanley J., Renewing the Center : Evangelical Theology in a Post-Theological Era, Grand Rapids, Baker Academic, 2000.

Ce second livre trace l’histoire de la théologie évangélique en fournissant des précisions sur trois générations de théologiens évangéliques récents et importants. Il propose ensuite une réflexion sur une méthode théologique qui tiendrait compte du contexte post-moderne contemporain nord-occidental. Il suggère que la tendance du mouvement évangélique contemporain qui consiste à accorder beaucoup d’importance à l’identité évangélique en matière de théologie aurait besoin d’être revue à la lumière de la valeur de catholicité présente chez les réformés, les puritains et les piétistes. Cela conduirait à accueillir comme chrétiens à part entière ceux qui ont la foi en Jésus-Christ, même si leur théologie de la justification ne nous paraît pas conforme aux Écritures.

Auteur : Daniel Garneau, B Th, B Com, MA.
Article publié le 31 mai 2017.
Édité les 1er juin et 8 juillet 2017.

N’hésitez pas à participer au forum chrétien la Rencontre, une communauté de dialogue à propos de la foi chrétienne, dont la mission prolonge celle de Savoir et croire .ca.